SoCartes se joue avec la règle du jeu des sept familles.

Télécharger

SoCartes peut être utilisé avec différentes variantes de règle de jeu. La plus simple est celle du jeu des sept familles. Pour la règle du jeu des sept familles, voir plus bas.

Les variantes possibles avec SoCartes 

  • On peut varier le nombre de familles mises en jeu. De cinq familles pour une partie expresse à dix familles, pour une partie de champions.
  • On peut, quand on possède plusieurs sélections, faire varier la difficulté du jeu selon le choix des familles. Si les joueurs choisissent des familles proches en thème ou en nom, cela augmente la difficulté. 
  • On peut utiliser des cartes joker, en nombre défini d'un commun accord entre les joueurs avant le début de la partie. Les cartes Joker s'utilisent une fois. Quand c'est son tour, le joueur qui possède une carte joker peut choisir de l'utiliser. Elle lui permet de prendre à l'aveugle une carte dans le jeu du joueur de son choix. Une fois utilisée, la carte joker est posée sur la table et n'intervient plus dans le déroulement de la partie. Cette prise de carte à l'aveugle constitue le tour du joueur. Même si la carte prise lui permet de constituer une famille, le joueur pose la famille et son tour est terminé.
  • On peut utiliser les cartes compagnes. Certaines familles ont des cartes compagnes. Elles apportent un complément d'information sur le sujet de la famille. D'un commun accord entre les joueurs avant le début de la partie, on décide de les inclure ou non. Les cartes compagnes s'utilisent une fois. Quand c'est son tour, un joueur qui possède une carte compagne peut choisir de l'utiliser. Elle lui permet de demander à un autre joueur une carte de la famille sans mentionner précisément laquelle. Par exemple, la carte compagne des dieux égyptiens permet de demander une carte de la famille des dieux égyptiens (à un joueur dont on pense qu'il en possède) sans pour autant mentionner le nom d'un dieu égyptien.

La règle du jeu des sept familles

Pour jouer avec la règle de base, on ne prend que les cartes de base de sept familles. (On met de côté les cartes compagnes et joker et les cartes de base des familles non sélectionnées).

Le but du jeu est, une fois les cartes mélangées et distribuées aux joueurs, de reformer les familles en rassemblant les six cartes qui les composent. Le gagnant est celui qui a reconstitué le plus de familles.

Préparation Les cartes des sept familles choisies sont mélangées. Le distributeur en donne six à chaque joueur, le reste des cartes constituant la pioche.

Déroulement Le premier joueur est celui qui se trouve à la gauche du distributeur. Il demande au joueur de son choix «  A ‘’nom d’un joueur’’, dans la famille ‘’nom de la famille’’, je voudrais ‘’nom de la carte’’. »

  • Si le joueur à qui la carte est demandée l’a dans son jeu, il la donne au demandeur. C’est à nouveau au demandeur de jouer. Il peut demander au même joueur ou à un autre, dans la même famille ou dans une autre famille.
  • Si le joueur à qui la carte est demandée ne l’a pas dans son jeu, le demandeur pioche.
  • Si la pioche est bonne, c’est encore à lui.
  • Si la pioche n’est pas bonne, c’est le tour du joueur suivant, à la gauche du demandeur.

Quand un joueur réunit les six cartes d’une même famille, il dit ‘’famille’’, pose les six cartes sur la table et continue à jouer.

La partie est terminée quand toutes les cartes ont été réunies par famille.

Celui qui a le plus de familles gagne la partie.

En cas d’égalité du nombre de familles, c’est celui qui a fait une famille en premier qui gagne.

Précisions…

  • On ne peut demander des cartes d’une famille que si l’on en détient au moins une soi-même.
  • On doit donner la carte demandée si on l’a en main.
  • On peut redemander la carte qu’un joueur vous a prise juste avant.